*Commémoration de l'Appel du 18 Juin 1940...*

*Commémoration de l'Appel du 18 Juin 1940...*
Crédit Photo ©Morgane BRAVO. 2010 Création du Blog par *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences politiques... En 2002 Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). « EDGERYDER » Conseil de l’Europe & Commission Européenne. « Euroblogger » UE, CoR, PE, EuroPcom. *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic expérience. Présidente et Fondatrice du Think Tank Europe-Mexique.

dimanche 12 décembre 2010

*Débat avec Benoist apparu Secrétaire d'Etat au logement et à l'urbanisme*




*Le débat avec Benoist APPARU, Secrétaire d'Etat au logement et à l'urbanisme, a eu lieu à Nanterre,  en Septembre 2010 :

en présence de :

*Philippe PEMEZEC, Vice-président du Conseil général, Maire du Plessis Robinson et Secrétaire Départemental de la fédération UMP des Hauts-de-Seine
*Christian Dupuy,Vice-Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Maire de Suresnes et Délégué UMP de la 4ème circonscription des Hauts-de-Seine
*Camille Bedin, Secrétaire National de l'UMP à l'égalité des chances, Délégué National des Jeunes Populaires
*Vincent JEANBRUN, Responsable Départemental des Hauts-de-Seine et Délégué National des Jeunes Populaires
*Barbara Feaugas Adenclassifields , " responsable public "


***Barbara Feaugas, conseillère municipale, a rappelé la forte corélation entre l’absence de mixité sociale et les résultats scolaires de Nanterre : Joliot Curie est le 1918è lycée /1930 en termes de résultats au bac, au niveau national, et 45ème /46 au niveau départemental. Suite à ce constat très alarmant, le Ministre du logement a  évoqué  l’importance de la mixité au sein d’une ville d’abord, mais également au sein même du logement social. Il est important d’inscrire la mixité dans les programmes de construction ou de rénovation : réserver certaines parties au social, et en réserver d’autres à la libre accession.

Une solution intéressante est de faire de la vente de logements sociaux aux occupants. En effet, pourquoi les habitants de HLM n’auraient pas le droit d’avoir le même projet de vie que les autres, c’est-à-dire acheter son propre logement, devenir propriétaire? Il existe ainsi de fortes incitations pour les locataires HLM souhaitant acheter leur logement.

Dans cette perspective, Philippe Pemezec a expliqué comment, au Plessis, il a réussi à réaliser une ville réellement mixte et « belle », offrant « du beau pour tout le monde ». Il est passé ainsi de 73% a 44% de logements sociaux. Ce chiffre ne signifie pas que le nombre de logements sociaux a baissé ! au contraire. Il a simplement créé davantage de mixité dans les nouveaux programmes de construction. Selon le maire, de la même manière qu’il existe une loi SRU à 20% de logements sociaux par ville, il devrait exister une loi n’autorisant pas les communes à dépasser les 50% de logement social.

Christian Dupuy a également su conserver une mixité importante, avec plus d’un tiers de logement social, tout en conservant son patrimoine (la cité jardin) et le confort des habitants.
Benoist Apparu a conclu ce débat sur la mixité sociale en tordant le cou à un vieux cliché qui voudrait que la droite n’aime pas le logement social. En effet, il n’y a rien de plus faux ! Depuis 5 ans, la droite a construit en moyenne 100 000 logements sociaux par an, contre 50 000 les années précédentes et notamment, en 2000, sous Jospin, avec seulement 40 000 logements sociaux construits….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire